Samedi 17 Avril 2010: De la honte à l’honneur !!

IMG_5303

Vous connaissez sans doute l’émission « pekin express », et bien je viens d’inventer le concept « tocard express » ou l’art d’aller dans un pays étranger lointain et d’avoir son reveil qui n’a pas marché. Ce qui conduit à ne pas se rendre au rendez-vous fixé par notre ami Takaaki le lendemain matin car le très cher Iphone s’est basculé en mode « France » sans prévenir !!!

C’est donc sous la honte que je retrouve Takaaki à notre hotel, avec 1h de retard et que je m’étale de mes 1000 excuses. Il les accepte sans problème et semble comprendre la situation. Décidément, c’est vraiment quelqu’un de bien !! d’autant qu’il semble être plus désolé que nous…

Une fois cet épisode honteux passé, nous tentons un peu de l’oublier (et de n’avoir rien oublié à l’hotel dans la précipitation, si ce n’est la 2e batterie pour le Canon 550D, que je regretterai plus tard de ne pas avoir eu).

Takaaki et moi

Sophie 🙂

Un petit dejeuner rapide (bananes, makis,  thé en brique, baies de gogi), un trajet de métro, train et voiture plus tard et nous voilà arrivé au Kawagae Sport parc, autant dire LE spot de slalom de Tokyo pour les patineurs qui y roulent essentiellement le week end.

Un grand plaisir de rencontrer de nouveau des patineurs d’un autre pays, d’une autre culture et de pouvoir cette fois (contrairement aux compétitions) prendre le temps d’echanger, de patiner avec eux et de discuter un peu figures et style.

Le temps passe, nous déjeunons (sushi et quelques petits gâteaux avec une boisson d’eau sucrée).

La pluie de la veille n’a pas été relayée par celle d’aujourd’hui, qui n’avait pas décidé, comme nous ce matin, de se lever.

Nous avons donc eu un ciel plutôt chargé en nuages mais pas de pluie et c’est presque comme un miracle que je prends cette nouvelle.

L’objectif de l’après-midi, c’est d’avoir un minimum de vidéos de slalom à utiliser pour le montage, car il semblerait que le temps ne nous soit pas aussi clément tout le reste du séjour. J’ai de la chance aujourd’hui alors il faut en profiter.

Takaaki nous emmène dans une partie du parc qui est plutôt agréable et l’arrière plan présente des cerisiers en fleur, ça me va, nous posons donc les caméras, les plots et c’est parti pour 20 min chrono de slalom improvisé et semi-préparé: celà signifie que j’ai des figures en tête, je les tente et ensuite je vois comment ça passe pour finir. Avec beaucoup de rush on devrait pouvoir avoir à peu près 10% d’utilisables.

Pas trop le temps de souffler, on décolle car j’ai l’honneur d’avoir 20 minutes de roller réservé dans un temple à 10 minutes en voiture. La pratique du roller n’étant pas vraiment répendue par ici, quand je vois le lieu et sa beauté, si simplicité et son atmosphère paisible, je comprends alors l’honneur qui m’est fait de pouvoir y patiner. Les traditions au Japon sont très importantes et de même que l’accueil des étrangers (même en retard) est irréprochable, la faisabilité de ce projet a demandé beaucoup de travail à Takaaki, une fois de plus un Arigato (merci) lui est addressé.

Sur la caméra du 550D les images sont superbes et l’optique du sigma 10-20mm me fait rêver alors même si le sol est atroce, je ne vais pas me plaindre et c’est parti pour 20 minutes non-stop !! des figures coulées et fluides, c’est l’objectif dans un premier temps pour avoir des rushs comme tout à l’heure. Une fois que c’est fait, alors tentatives de figures plus techniques et c’est là que ça devient difficile. Mais j’aurais jamais cru pouvoir passer une simple toupie croisée sur un sol aussi chaotique.

La propriétaire du temple est tellement ravie de ma présence qu’elle demande un autographe et nous offre (à sophie et à moi) des petits cadeaux en japonais. C’est donc un second honneur qui nous est fait.

A ce moment là, je suis un peu déçu de mes performances car je n’ai pas passé toutes les figures visées mais Takaaki et ses amis semblent être ravis d’avoir pu participer à ce petit extrait de mon projet et ça me fait donc plaisir: Après tout, c’est aussi un des objectifs du voyage alors je garde le sourire.

Une fois cette petite partie de l’après-midi passée, quand l’action s’arrête, l’effet boomerang du décalage horaire me tombe en pleine tête dans la voiture pour le retour dans le centre ville de Tokyo (j’ai pas l’habitude de slalomer en pleine nuit en France, c’est pourtant ce que je viens de faire avec le décalage^^). Tenir, ne pas fermer les yeux… tenir ne pas…mais pas le temps de dormir, c’est pour plus tard, pour le moment nous sommes invités au restaurant pour un repas avec les patineurs et bons amis de Takaaki (une « welcome » partie en comité restreint).

Comme je l’avais découvert avec les repas en Corée, il y a bientôt 7 ans lors de mon premier voyage en asie, au restaurant japonais, on mange aussi par terre sur une sorte de petits coussins moelleux. Généralement pas très à l’aise par terre, je me surprends à ne pas trop être dérangé par mes jambes que je cale sous les fesses et que je ne sens plus au bout de 10 minutes.

Je ne vous détaille pas le repas, vous le verrez dans la photo que je mettrai plus tard (en effet, c’est là que ma deuxième batterie oubliée dans le départ en hâte du matin aurait bien été utile, heureusement Takaaki, mon sauveur, va m’envoyer une photo du repas) et de toute façon, ça ne se regarde pas, ça se déguste: du thon, des huitres, des sushis, des makis (au wasaabi dommage, c’est du suicide je ne tente pas) du poulple, de la méduse et j’en passe…

Malgré la barrière de la langue, nous arrivons le plus souvent à discuter en anglais et à apprendre un peu plus les uns des autres, c’est formidable de pouvoir parler de sa ville et de sa culture à quelqu’un qui habite à l’autre bout de la Terre et ça sans internet, avec du vrai contact, des vrais sourires et pas des lol ou des mdr ^^. Pourtant, ils connaissent la région et ils la situent facilement alors pas besoin de leur dire que c’est la capitale du soleil dans le sud et qu’on est à 2h de l’Espagne et 10 minutes de la mer.

La soirée arrive à son terme et après un bon repas et une journée plutôt chargée (pour un … voir deux zombies que nous sommes) nous donnons rendez-vous pour le lendemain matin à 9h (à l’heure cette fois) à la gare Uéno à Takaaki pour une journée de découverte de la ville… en roller.

Voilà, nous arrivons donc à la rédaction de cet article et à son terme 🙂

Rendez-vous demain pour un jour de plus à Tokyo… Sayonara !

Be Sociable, Share!

14 commentaires pour “Samedi 17 Avril 2010: De la honte à l’honneur !!”

  1. JC dit :

    Excellent, je suis, je suis… Amicalement, JC

  2. Et bien, bravo pour ce superbe article ! Malgré la fatigue, vous avez pensé à nous 😀 merci

  3. Emmanuel dit :

    sympa l’article, bon voyage 😉

  4. skali dit :

    Merci pour le soutien 😉 c’est vrai que l’article écrit en fin de journée, c’est dur ^^ avec les photos à trier en plus.

    En tout cas, déjà si j’avais le choix pour le matériel, la prochaine fois je prendrai 2 550D avec un objectif sur chaque et pas de caméra en plus, ça serait bien plus pratique.

    à demain !!

  5. kami dit :

    Skali,
    Ton projet est fabuleux, c’est le fruit d’années de labeur, d’engagement et de passion.
    Il est temps que ton talent soit reconnu partout dans le monde du skating, tu le mérite amplement.
    Félicitations et merci de nous faire partager ta passion.

  6. greg dit :

    salut papa coin-coin !!!
    je voit que tu t’eclate c’est cool.
    tu parle de toi mais sophie alors ??????!!!!!!!!
    sa lui plait au moins ? 😀

    bon par contre je me rapelle plus combien de temps du doit rester au japon et donc quand est ce que tu doit revenir, mais a mon avis c’est mal barré avec le traffic aérien completement suspendu.
    de toute façon tu peut rester a tokyo ça a l’air sympas.
    a plus tard et bisous a sophie ++

  7. Kenshin83 dit :

    Génial ces photos et ce compte-rendu !
    Et oui, les Japonais sont très accueillants ^^

  8. skali dit :

    Hello Greg,

    Sophie va très bien ne t’inquiètes pas comme tu peux le voir sur les photos 🙂

    Pour ce qui est du blocage des aéroports, on verra ça jeudi matin 🙂 ici je profite bien des spots et sophie s’occupe bien de la caméra, donc sa mission est remplie ^^…

    merci pour les coms à tous.

    Le prochain article est en cours d’écriture au moment ou je vous écris.

  9. julien dit :

    salut Skali!

    en un mot merci! c’est vraiment génial de pouvoir faire ce que tu fais, et en plus tu nous le fait partager alors encore une fois merci
    je pense que je suis ton fan #1 mdr

    à plus courage pour le décalage horaire, bonne chance pour le temps

  10. […] This post was mentioned on Twitter by Jun-ichi Matsuda. Jun-ichi Matsuda said: Now browsing:Samedi 17 Avril 2010: De la honte à l’honneur !! |Skali freestyle tour – Le freestyle slalom roller v… http://bit.ly/dm7du8 […]

  11. de gasquet clotilde dit :

    salut les jeunes!
    Vous voici en vacances d’affaires!!
    J’ai l’impression que Tokio vous acceuille bien profitez en.
    Après qq appels infructueux j’ai cliqué sur le site pour avoir de vos nouvelles.
    Les guyanais vous embrasse bien fort
    A bientôt
    Clo

  12. de gasquet clotilde dit :

    juste les commentaires des enfants en voyant ta video:
    toton guillaume il est populaire!
    toton guillaume il est class!!!!!!!!!!
    bises

  13. skali dit :

    coucou !!!

    merci les Guyanais ^^… ici c’est vrai que c’est sympa et qu’on essaye de pas en perdre une miette…

    J’espère pouvoir vous contacter au retour

    bises

  14. Kev dit :

    Ahlala ! Trop trop bien ! ça fait rêver ! Bravo !

Laisser un commentaire